AG 2009: Prix et organisations littéraires

Prix Amphi, Bibliotheca Baltica et RPCLE

Le prix littéraire du roman traduit : Prix Amphi

Ce prix littéraire, créé en 2001, dans la catégorie littérature étrangère, récompense un roman traduit, publié au cours de la dernière année calendaire. Il est décerné à l’auteur et au traducteur (1500€ chacun) par un jury composé d’enseignants et d’étudiants de l’université de Lille 3 Charles de Gaulle.

Selon Madeleine DESCARGUES, sa fondatrice, ce prix devait permettre « de découvrir une culture, une manière de dire des mondes qui sont différents et inattendus par rapport à l’horizon français. Il devait aussi donner l’occasion de discuter de cette représentation que donne tel auteur dans tel pays ». Son objectif était aussi de reconnaître « la traduction comme un travail maîtrisé et valorisé.

Le 22 mai dans le cadre de Lille XXL, au Furet du Nord, la remise du Prix Amphi a été précédée par une table ronde préparée et animée par les les lettres européennes. Nous avions invité : Vera MICHALSKI, Claude DUNETON, Sophie KEPES, Marie VRINAT-NIKOLOV, Margot CARLIER.

Le Prix Amphi 2009 a été  attribué à Mariusz SZCZYGIEL pour son roman  Gottland (Actes Sud, 2008) et à sa traductrice du polonais.

Le service Action Culture de l’Université de Lille 3, particulièrement content de la prestation des Lettres Européennes souhaiterait signer avec les lettres européennes un partenariat permanent pour l’animation annuelle de la remise du Prix Amphi.

Seul bémol : le prix est attribué à un roman traduit qui peut ne pas être européen. Motif de satisfaction : le roman Gottland, dont notre Association a renforcé la notoriété, a obtenu le Prix Littéraire de l’Union Européenne en 2009 !

Bibliotheca Baltica

Au colloque de Varsovie, l’Ambassadeur de Lettonie en Espagne, Monsieur Rolands LAPPUKE a communiqué sur la numérisation littéraire.

Les bibliothèques nationales de Lettonie et de Stockholm sont prêtes à mettre leurs fonds en ligne dans un premier temps, puis leurs ressources culturelles, suite à une commande politique. Les membres germanistes des Lettres Européennes pourraient s’intégrer à ce projet, en proportion de leur intérêt et disponibilité.

Bibliotheca BalticaLa mer Baltique est un bassin propice aux coopérations internationales, comme le prouve l’initiative de la Commission européenne de finaliser une Stratégie pour la mer Baltique d’ici à la fin de la Présidence suédoise de l’Union Européenne. Dans ce contexte s’inscrit naturellement la Bibliotheca Baltica. Bibliotheca Baltica est une association de divers types de bibliothèques, mettant un accent sur l’héritage et l’information ayant trait à l’aire de la Mer Baltique. Ses 34 membres viennent de pays avoisinants de la Mer Baltique, à savoir la Norvège, la Suède, la Finlande, la Russie, l’Estonie, la Lettonie, la Lituanie, la Pologne, l’Allemagne et le Danemark.

Les diverses activités de Bibliotheca Baltica ont les objectifs suivants: promouvoir la coopération entre les bibliothèques dans l’Aire de la Mer Baltique, donner un guide des collections de tout ce qui a trait à la Baltique, initialiser des projets permettant de décrire les collections de manière virtuelle ou digitalisée, être utile aux chercheurs engagés dans les études sur l’Aire de la Mer Baltique, informer sur les développements des politiques de bibliothèques dans l’Aire de la Mer Baltique, et publier des bulletins d’information et les procès-verbaux de symposia.

Bibliotheca Baltica est le résultat d’une volonté de mettre en réseau les bibliothèques autour de la Mer Baltique.  Il s’agit de mettre en commun l’héritage intellectuel de cette région. Un des projets actuels est de chercher à enrichir le réseau à partir d’extraits choisis de la littérature de chacun des pays membres en langue originale et en traduction. La Bibliotheca Baltica joue donc un rôle intégrateur dans le domaine de la culture dans la région de la Mer Baltique. Elle serait prête à jouer un tel rôle aussi en collaborant avec d’autres régions d’Europe – ce réseau baltique est ouvert à des coopérations avec tout autre réseau compatible

RPCLE

Un budget de 27.672,21€ a été attribué à l’Association Les Lettres Européennes par la Commission Européenne pour les rencontres universitaires, les rencontres de travail, les traductions et publications concernant le projet Résidence Pérégrine de Création Littéraire Européenne : formation du citoyen européen par la médiation culturelle et à la pédagogie. Ce projet est consultable sur le site http://ec.europa.eu/dgs/education_culture/eve/ ). Chacun pourra connaître ainsi le projet novateur de résidences d’écrivains européens que nous initions, dans quatre pays d’Europe, au printemps et en été 2010.

Cet article a été publié dans Non classé. Bookmarker le permalien. Les commentaires sont fermés, mais vous pouvez faire un trackback : URL de trackback.