AG 2009: Projets éditoriaux

Projets éditoriaux

 Didactisation du recueil Fictions Européennes (Ed. de l’Observatoire de l’Espace, 2008)

 L’Association Les Lettres Européennes attend une réponse de l’éditeur CNDP/ CRDP qui avait fait savoir son intérêt pour éditer un prolongement didactique de tout ou partie des nouvelles parues en 2008. Un contact est instauré avec l’éditrice Françoise SABATELLI du CNDP Poitiers.

 Un schéma d’une séquence existe, intégrant la nouvelle espagnole « Olas » de J. M. FAJARDO. Ceci est à l’attention des élèves français de 17 ans étudiant l’espagnol. Ce schéma peut être « copié » pour d’autres nouvelles, pour d’autres élèves d’une autre matière, ou pour des élèves d’un autre pays.

 La maquette de la didactisation d’ »Olas » est en cours de réalisation par Emmeline GHILLEBAERT (janvier 2010) pour exploiter pleinement la nouvelle espagnole.  Ce schéma peut servir de modèle pour d’autres matières, d’autres élèves d’un autre âge, dans d’autres pays.

 En ce qui concerne les Fables de Frank Adam, qui a également contribué au recueil, il existe déjà une exploitation pédagogique des élèves de 15-16 ans.

 Une équipe tchèque est à disposition pour exploiter les modèles que nous proposerons pour toutes les nouvelles.

Dictionnaire des Auteurs Européens

 Plusieurs équipes de spécialistes européens en Italie (Bari, Rome), en Pologne (Varsovie), en France (Mulhouse) s’interrogent, au cours de colloques internationaux, de façon récurrente sur la question d’un corpus littéraire européen, sur la constitution d’un Canon.

 L’Association Les Lettres Européennes a proposé, officiellement, à Varsovie (19-21/10/09) puis à Mulhouse (3-5/12/09), la création d’un Dictionnaire des Auteurs Européens en livre de poche/ paperback. Cet ouvrage présenterait en 500 brèves fiches, et en version papier, donc, 500 auteurs du patrimoine littéraire européen et leur bibliographie.

 500 autres auteurs « canoniques »  pourraient, eux, s’ajouter aux premiers, mais uniquement en version électronique. Une première étape de ce travail pourrait constituer dans le rafraîchissement d’un ouvrage existant : le Dictionnaire des Auteurs Européens, Hachette, 1995.

 Reste la question de savoir qui se lancera le premier : notre unique « bailleur de fonds » la Direction Générale Education et Culture de la Commission Européenne ou Un Ministère de l’Education Nationale et/ ou des Universités de l’un des 27 pays de l’Union Européenne ? Des éditeurs ont été interrogés. Nous les relancerons courant janvier. Une réponse est nécessaire avant février  – deadline pour les dossiers Union Européenne.

Cet article a été publié dans Non classé. Bookmarker le permalien. Les commentaires sont fermés, mais vous pouvez faire un trackback : URL de trackback.