Fictions européennes

 

En 2008, dans le cadre de la Présidence Française de l’Union Européenne, le Centre National d’Etudes Spatiales -dont la Fusée Européenne Ariane est le plus brillant succès- a voulu rendre un hommage littéraire à l’Union Européenne à son inventivité scientifique.

Le thème proposé aux 28 écrivains sollicités « L’Union et l’Espace » a requis tout le savoir-faire diplomatique, d’abord, du Réseau Universitaire Les Lettres Européennes : l’Union, pour un écrivain balte, renvoie aux souvenirs récents d’une écrasante Union Soviétique. L’Espace, pour un écrivain slovène qui fut déporté à Dora, c’est la volonté diabolique du Führer de construire des engins volants porteurs de mort…

Les auteurs à Strasbourg

La charge est donc revenue aux Lettres Européennes de redonner confiance à chacun des 28 écrivains sollicités, et toute latitude pour s’exprimer librement. Mais il fallait, aussi, déployer un savoir-faire scientifique et technique pour trouver, en moins de 6 mois de temps, 27 traducteurs littéraires pour que soient respectées toutes les langues de la polyphonique Union Européenne.

Ce qui fut fait, et qui permet à chacun une belle promenade sidérale dans l’espace littéraire européen.

Sommaire & Postface

ž

Revue de Presse

 
Cet article a été publié dans Non classé. Bookmarker le permalien. Les commentaires sont fermés, mais vous pouvez faire un trackback : URL de trackback.