Frank Adam: Impressions

Ecrivain-homme de théâtre Frank Adam

Compte rendu résidence Pérégrine à Ventspils House Letland Mai 2010

De tous les projets littéraires auxquels j’ai pu participer en tant qu’auteur et homme de théâtre, ma Résidence Pérégrine à Ventspils House en Lettonie, que j’ai effectué sur proposition des Lettres européennes, fut de loin le plus varié, le plus fertile et le plus interdisciplinaire.

L’environnement aussi sublime qu’apaisant ainsi que l’accompagnement cordial, enthousiaste et parfaitement flexible sous la direction de ladirectrice Andra Konste et de la coordinatrice du projet Ieva Balode furent pour moi sources d’inspiration.

Fables belges

Depuis le centre historique de la ville pittoresque qu’est Ventspils, où je pus suivre avec la distance nécessaire les troubles sévissant dans ma patrie, j’entamai mes Fables belges, soit le cinquième volume de mon cycle littéraire de Fables absurdes : « Confidenties aan een ezelsoor » (Confidences à l’oreille d’un âne).

L’une de ces Fables belges fut écrite à la demande commune des Lettres européennes et de Zénon 3000 à l’occasion du 30e anniversaire de l’élection de Marguerite Yourcenar à l’Académie française, dont elle fut le premier membre féminin.

A l’occasion de ma Résidence, quelques-unes de mes Fables absurdes furent traduites en letton et publiées dans le journal de culture national letton Kulturas Forums, et ce, avec le soutien du Vlaams Fonds voor de Letteren (Fonds flamand pour les Lettres).

Un certain nombre de mes fables ont également été publiées dans Gadagramata, la publication littéraire annuelle du Ventspils House. Cette traduction a été réalisée par Inese Paklone, l’unique traductrice néerlandais-letton reconnue par le Fonds flamand pour les Lettres.

« Aleksej » (Het Paleis)

A Ventspils, j’ai également mis la dernière main à « Aleksej », un texte de théâtre dont la première aura lieu à la fin du mois d’octobre au Vlaamse Jeugdtheater Het Paleis (Théâtre de jeunesse flamand Le Palais).

La pièce a pour sujet le tragique conflit entre le tsar Pierre le Grand et son fils Alexeï.

En novembre 2010, la pièce est également programmée dans le cadre du festival Brugge Centraal, un événement culturel de grande envergure de la ville de Bruges qui part à la recherche des liens culturels et historiques avec les États de l’Europe centrale.

Durant mon séjour au Ventspils House, une version provisoire de ce texte a reçu le Prix 2010 de la Littérature pour les Arts dramatiques de la Province de Flandre Occidentale. Le jury rassemblait la quasi-totalité des plus éminents critiques de théâtre flamand.

Performances littéraires

La version lettone de « God, de Duivel en het Bier » (Dieu, le diable et la bière) a été jouée par l’auteur (en français) et par l’actrice lettone Ineta Kalnina.

La version lettone de la fable a été filmée et sera projetée et commentée durant l’année académique 2010-2011 à la Katholieke Universiteit Brussel (Université catholique néerlandophone de Bruxelles). Ce film sera également disponible sur le site web de l’auteur.

On trouvera plus d’informations sur l’analyse des Confidences à la Katholieke Universiteit Brussel dans le dossier qui figure en pièce jointe : « Les Confidences commencent quand elles sont finies. Les Fables absurdes de Frank Adam à l’Université »).

Enfin, l’auteur a joué « God, de Duivel en het Bier » en français, avec un accompagnement musical par la compositrice et violoncelliste française Lucie Darm. Celle-ci a également expliqué au public comment elle avait procédé pour composer sa musique sur/dans/pour le texte des Confidences.

Cet article a été publié dans Non classé. Bookmarker le permalien. Les commentaires sont fermés, mais vous pouvez faire un trackback : URL de trackback.