Interventions

  • Celle de Maryla Laurent a rappelé le caractère indispensable d’une réflexion scientifique universitaire préalable à la remise à jour d’une édition numérique augmentée de Lettres Européennes, Histoire de la Littérature Européenne.
  • Celle de Jan Jedrzejewski a précisé le modus operandi envisagé pour la remise à jour de l’ouvrage Lettres Européennes, Histoire de la Littérature Européenne en version numérique, et surtout, en ce qui concerne le dernier chapitre After the Fall of the Wall.
  • Celle de Martin Petras, après la légitime exigence polyphonique de Jan, a resserré le débat, et montré quelques évidentes convergences.
  • Celle de Dominique Tourte confirme le caractère encore artisanal et ô combien novateur de l’édition numérique enrichie. Les Editions Invenit sont à notre côté pour dessiner les contours de l’Europe de l’Atlantique à l’Oural, voire d’une Europe plus orientale encore (cf. la communication que nous a donnée notre collègue Christophe Fiorine)
Cet article a été publié dans Non classé. Bookmarker le permalien. Les commentaires et les trackbacks sont fermés.