Lettres Européennes, Manuel d’Histoire de la Littérature Européenne

     

« L’entreprise, magistrale, est destinée à faire date« 

Florence Noiville, Le Monde des livres 28/09/07

Lettres européennes, le premier manuel d’histoire de la littérature européenne est un ouvrage collectif auquel participent plus de deux cents universitaires de toute l’Europe. Il est le résultat d’un travail qui témoigne de l’ambition pédagogique du réseau universitaire porteur de ce projet : n’est-il pas légitime et nécessaire, pour les 800 millions de citoyens européens, de connaitre les racines, l’histoire, l’actualité de la production littéraire de l’Europe qu’ils habitent ?

La dialectique entre tradition et modernité n’est jamais oubliée : aux contributions sur les héritages antique, biblique, celtique ou arabo-andalou, qui ouvrent le livre, répond le chapitre « Figures contemporaines » : 46 notices sont consacrées a 46 auteurs contemporains vivant et écrivant la littérature d’aujourd’hui dans le continent européen.

Dialectique du connu et de l’inconnu, imbrications de l’Histoire dans des histoires, littérature de témoignage ou de fiction : l’Europe qui s’écrit aujourd’hui est en consonance avec la tradition de circulation des êtres, des livres et des idées, caractéristique de la genèse culturelle de notre continent.

Guy Fontaine est expert scientifique- consultant au Conseil de l’Europe. Il prépare le rapport de la recommandation que l’Assemblée Parlementaire de cette Institution votera en 2008, en faveur de l’enseignement de la littérature européenne.

Annick Benoit est professeur agrégé de lettres modernes, à Paris.

Ils assument un concept étonnamment nouveau : celui de la littérature européenne comme matière d’enseignement.

Avec le réseau universitaire international Lettres Européennes, ils ont préfiguré la résidence pour écrivains européens Villa Mont-Noir, dans la propriété d’enfance de Marguerite Yourcenar (France). Guy Fontaine en est le créateur.

Sous la direction d’Annick Benoit-Dusausoy et de Guy Fontaine
De Boeck Supérieur, 17 sept. 2007 – 864 pages
Cet article a été publié dans Non classé. Bookmarker le permalien. Les commentaires sont fermés, mais vous pouvez faire un trackback : URL de trackback.