Rapport moral

L’année 2007 a été marquée par deux réalisations importantes du réseau universitaire Lettres Européennes :

1)      la publication, en septembre, par les Editions De Boeck, à Bruxelles et à Paris, de l’ouvrage Lettres Européennes, Manuel d’Histoire de la Littérature Européenne. La plupart des membres de notre Association ont travaillé à la remise à jour de cette somme littéraire européenne qui connaît un incontestable succès puisque le premier tirage en est épuisé, au bout d’un trimestre. Des remerciements particuliers doivent aller à Adrian Barbu et à Régis Playez pour leur grande patience et les qualités professionnelles déployées dans la mise au point arachnéenne du manuscrit prêt à flasher remis à l’éditeur De Boeck.

Merci aussi, à Laure Pêcher qui a accepté d’être l’agent littéraire d’Annick Benoit et Guy Fontaine pour cet ouvrage et de gérer les contrats avec les éditeurs étrangers.

2)      En décembre 2007, au Sénat, à Paris, l’Association Lettres Européennes a été sollicitée par le Conseil de l’Europe pour organiser un colloque sur la thématique suivante : la promotion de l’enseignement des littératures européennes. Sont intervenus, notamment, à la tribune du Sénat, Martine De Clercq, José Manuel Fajardo, Guy Fontaine, Maryla Laurent, Laure Pêcher, Peter Schnyder et Elzbieta Skibinska. Nous nous réjouissons que les membres de notre réseau aient pu mettre en avant, publiquement, dans un lieu consacré, leur travail au service des Lettres Européennes. Ce colloque est le support d’un rapport, que vient d’accepter la Commission Culture, Science et Education du Conseil de l’Europe. Ce rapport permettra, en février ou mars 2008, à Strasbourg, par l’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe, le vote d’une Recommandation en faveur de l’enseignement de la littérature européenne dans les 47 pays de notre continent. C’est une avancée considérable et notre Association y est pour beaucoup !

Cet article a été publié dans Non classé. Bookmarker le permalien. Les commentaires et les trackbacks sont fermés.