Réunion à Tournai

2 dates impératives ont été fixées par l’état major réuni à Tournai le 3 janvier.
1) le 21 janvier : Que faisons-nous administrativement, politiquement, scientifiquement et éditorialement?
a) administratif et politique
  •  Tout le monde est supposé avoir lu les 4 dossiers, et, donc, soumet des propositions. Sachant que ce qui est proposé à Bruxelles, et validé par Bruxelles doit être fait, car nous serons contrôlés relativement à tous les financements sollicités.
  • En France, un organisme appelé Relais Culture Europe existe, et nous nous en rapprocherons Marie-Aimée Fontaine, Francine Rouby, et Guy Fontaine, pour nous aider dans le choix et dans la mise au point du ou des dossiers. Arthur Chimkovitch et Marieke Van Acker feront la même chose auprès du Relais Culture Europe belge. Francine Rouby relance Madame Doris Pack, Présidente de tout ce qui concerne l’Education et la Culture au Parlement Européen, afin de savoir quelle stratégie idoine doit être adoptée pour nos propositions.
  • Nous nous sommes mis d’accord, à Tournai, sur la première phase de notre projet : Imaginer la structure d’un nouveau chapitre électronique enrichi pour notre Manuel d’Histoire de la Littérature Européenne, chapitre intitulé => La littérature européenne après la Chute du Mur de Berlin/ 1989-2009. Ce chapitre sera modélisateur pour les 13 autres chapitres du livre, mais notre rencontre à Tournai nous a montré à quel point ce focus était la première réalisation-type à mettre au point.
  • Guy Fontaine et/ ou Francine Rouby se rapproche(nt) de Gilles Braun, Conseiller auprès du Ministre français de l’Education Nationale, pour que le dossier vers Bruxelles soit relu et appuyé nationalement.
b) scientifique
L’Université de Mulhouse (où notre ami et associé, Peter Schnyder, Vice-Président des Lettres Européennes, et Titulaire de la Chaire de Littérature Européenne) envisage à l’Automne 2014 un colloque sur la Littérature contemporaine et la Mittel Europa. Le souhait des Lettres Européennes est,  naturellement, de participer activement à ce colloque. Y seront validés l’idée de la mise en chantier d’une édition numérique enrichie de notre Histoire de la Littérature Européenne et, scientifiquement définis les contours du chapitre La littérature européenne après la Chute du Mur de Berlin/ 1989-2009.
Ce colloque sera, évidemment, budgété dans le dossier Bruxelles que nous sommes en train de remplir. Nous attendons les propositions et suggestions de tous, et, au premier chef, de nos amis Professeurs d’Université : Peter Schnyder, Peter-André Bloch, Maryla Laurent, Martine De Clercq, Josiane Paccaud, Catherine Dalipagic, Olinda Kleiman.
D’ici le 21 janvier, nous souhaitons recueillir à l’adresse électronique des Lettres Européennes (lettreseuropeennes@yahoo.fr) toutes informations bibliographiques concernant l’évolution de la littérature européenne depuis la Chute du Mur de Berlin (1989-2009). Arthur s’est proposé pour coordonner un tel travail. Si vous avez, de votre côté, des pistes de recherche concernant l’évolution de la littérature européenne depuis la Chute du Mur de Berlin, merci d’envoyer ce matériel à Arthur Chimkovitch (achimkovitch@hotmail.com).
c) éditorialement
Nous sommes déjà en contact avec les éditeurs électroniques rencontrés le 25 juin à Tourcoing. Nous souhaitons avoir d’autres propositions afin de renseigner le ou les dossiers Bruxelles que nous allons remplir. Toutes suggestions éditeurs électroniques -la proposition ne concerne pour l’instant que le chapitre 1989-2009+ nous intéressent. J’attends vos suggestions.
Nous relançons les contacts existants et en cherchons d’autres.
2) 15 février
Nous serons à 3 semaines de la remise du dossier à Bruxelles. Nous avons identifié les plumes les plus nécessaires pour repérer avec nous à la mise au point de ce ou de ces dossiers : merci, s’ils/ elles le peuvent à Peter Schnyder, Jan Jedrzejewski, Maryla Laurent, Martine De Clercq, Céline Giton de se rendre disponibles pour rejoindre, aux frais des Lettres Européennes, à Lille, Bruxelles ou Paris, de 10h à 18h, les « régionaux de l’étape » (Guy, Francine Rouby, Marie-Aimée Fontaine, Arthur Chimkovitch, Marieke Van Acker, etc…) afin, de manière resserrée, de mettre au point une première mouture des dossiers que nous déposerons à la Commission Européenne. Autres participations physiques bienvenues.
Nous avançons sérieusement sur le dossier Résidence d’écrivains européens à la Chartreuse de Neuville sous Montreuil, sans négliger la réédition de Fictions Européennes). Informations suivront courant janvier. Même chose pour le cours magistral à Espol/ Lille intitulé L’Ecrivain et le Politique : rendez-vous est pris et les informations, nourris par vos propositions vous parviendront au printemps 2014.
Cet article a été publié dans Non classé. Bookmarker le permalien. Les commentaires sont fermés, mais vous pouvez faire un trackback : URL de trackback.