S. Kepes: impressions

Sophie KEPES

Résidence à la Maison de Jules Verne – Amiens, France

Du 1er au 12 mai 2010 :

L’accueil de Jean-Paul Dekiss était chaleureux, le logement agréable, quoique peu accessible sans voiture. Je le partageais avec Ippolita Avalli dans la meilleure entente. Seul ennui assez gênant : la connexion Internet fournie n’a jamais fonctionné sur mon ordinateur.

J’ai bénéficié d’une rencontre avec deux classes de troisième en collège, soit environ 60 élèves extrêmement attentifs, encadrés par leurs professeurs et la documentaliste de l’établissement. J’ai parlé avec eux de mon métier et de ses spécificités. Le courant passait très bien.

La soirée qui m’était consacrée dans un lieu prestigieux – le salon-bureau de Jules Verne ! – s’est également bien déroulée. J’y ai abordé le même thème, mais orienté vers un auditoire adulte : « écrire, un art ou un métier ? ». Un public peu nombreux, mais averti et cultivé, a participé activement. La responsable de la DRAC s’est déplacée pour l’occasion, c’était la première fois qu’elle venait là ! Le cocktail et le dîner qui ont suivi étaient un moment de convivialité, mais aussi d’échanges entre les invités et moi-même. J’y ai noué quelques amitiés littéraires avec des auteurs régionaux, et nous sommes restés en contact depuis lors.

Au total une bonne expérience.

Résidence à la cité Scolaire des Flandres – Hazebrouck, France

Du 6 au 8 juin 2010 :

Une résidence-éclair, donc ! Logement sur place, très pratique donc, partagé dans l’harmonie avec Nicolas Bokov.

Grâce au professeur Marc Bubert, j’ai rencontré une classe de quatrième du collège Robert le Frison de Cassel pendant six heures. Journée préparée et articulée autour de textes en rapport avec les bibliothèques, depuis l’Antiquité jusqu’à nos jours. Ayant moi-même écrit plusieurs textes à ce sujet, les élèves les avaient lus et nos échanges ont été très nourris.

Ensuite ils ont donné lecture de leurs propres textes d’invention sur ce thème, auxquels j’ai réagi et que j’ai commentés sur le vif. Je crois qu’on aurait pu continuer longtemps ainsi !

Une très belle rencontre.

Cet article a été publié dans Non classé. Bookmarker le permalien. Les commentaires sont fermés, mais vous pouvez faire un trackback : URL de trackback.