A. Soler: impressions [Fr]

Je garde une très bonne impression de mon séjour à Nowy Sacz. En dépit des inondations qui ont touché le sud de la Pologne à la fin du printemps et qui ne m’ont pas permis de goûter aux commodités de la Villa Gallega, ma résidence a été agréable à chaque instant : j’ai parcouru une grande partie de la région et j’ai surtout appris à connaître la réalité culturelle et sociale de la Pologne, à travers les échanges et les rencontres que j’ai vécus avec mes compagnons de résidence, les écrivains polonais Leszek Dlugosz et Zbigniew Kruszynski. Nous avons partagé nos avis sur les auteurs polonais, morts ou contemporains, ainsi que sur la littérature espagnole.

< L. Dlugosz Z. Kruszynski >

Ce séjour m’a donné l’occasion de découvrir des auteurs polonais jusqu’alors inconnus de moi, ainsi que des manifestations artistiques d’un autre genre. Je reste sous le charme de la merveilleuse architecture de cette contrée aux églises en bois, de Nikifor, à la fois peintre mystérieux et personnage littéraire incroyable, de cette puissance historique et culturelle que la ville de Cracovie irradie dans toute la région.

Antonio Soler

[Trad.: E. Fontaine]

VO espagnole

http://www.google.fr/imgres?imgurl=http://lewebpedagogique.com/iddislascanarias/files/2009/11/drapeau_espagne.jpg&imgrefurl=http://lewebpedagogique.com/iddislascanarias/2009/11/06/292/&h=276&w=454&sz=10&tbnid=jqPTGc80FBWHmM:&tbnh=78&tbnw=128&prev=/images%3Fq%3Ddrapeau%2Bespagnol&zoom=1&q=drapeau+espagnol&usg=___ldBHbLtlBB-phsSTNAJcQu9-Co=&sa=X&ei=NDciTbXaFcut8QOT4ZS9BQ&ved=0CBwQ9QEwAA
Cet article a été publié dans Non classé. Bookmarker le permalien. Les commentaires sont fermés, mais vous pouvez faire un trackback : URL de trackback.