Texte de Gauthier

L’âne et le plombier

L’âne décida de s’offrir une prothèse d’oreille : il en aurait à nouveau deux ! Il alla chez le plombier. Ils discutèrent de la fiabilité des matériaux utilisés. L’âne était rassuré. Il s’allongea sur la table et le plombier commença l’opération.

A son réveil, l’âne voulut se regarder.

« Ça n’est pas bien droit ! Et… je n’entends pas mieux ! Mon oreille n’est pas bien fixée : elle berloque dans tous les sens !

- Ah oui ! fit le plombier. En fait, je n’ai pas trouver de câble pour relier la prothèse à votre cerveau ! »

L’âne, stupéfait, se dit qu’il avait de la chance : avec un tel plombier, il n’aurait certainement pas survécu au branchement…

Quant à l’oreille artificielle, au final, elle tomba.

Gauthier

Cet article a été publié dans Non classé. Bookmarker le permalien. Les commentaires et les trackbacks sont fermés.