texte de Guillaume B.

La bibliothèque de mes rêves

Cette bibliothèque n’aurait pas besoin d’une architecture moderne car ce qui compte c’est ce qu’elle contient. Le sol serait recouvert de pages de livres ou d’expressions célèbres. Au centre de celle-ci, une large pièce pouvant accueillir un nombre infini de livres. Ces livres seraient non pas rangées par ordre alphabétique du nom de l’auteur mais par catégories : policier, suspense, contes et fables, dictionnaires, classiques etc… Plusieurs allées d’étagères aux angles arrondies désigneraient une même catégorie. Pour s’y retrouver, les plus passionnés de la littérature seraient là pour nous guider à la recherche DU livre qui nous fait vibrer, tressaillir ou que l’on aime. Sur le côté, une vaste salle de lecture permettrait de se plonger dans son livre. Des fauteuils confortables seraient à disposition ainsi que des boites de mouchoirs en papiers pour les âmes sensibles à l’eau de rose. Cette salle serait lumineuse et remplie de plantes vertes car la bibliothèque idéale doit être écologique. A droite de la bibliothèque, se trouverait une pièce en demi-sphère. Elle accueillerait des expositions permanentes sur les plus grands écrivains mais aussi sur ceux qui ont marqué l’histoire. A l’issue de ces expositions des concours seraient organisés. Un coin BD serait aménagé à côté de la salle de lecture pour ceux qui aiment les bulles. Elle rassemblerait les « Boule et Bill », « Astérix » en passant par « Myrkos » ou encore des séries diverses. Chaque semaine, un écrivain donnerait une conférence sur sa vie, ses livres, et ses projets dans une salle situé au premier étage. Puis une séance de dédicaces aurait lieu pour ses admirateurs. Un cinéma serait crée et passerait des adaptations de livres comme « les misérables », « twilight » ou encore le merveilleux « Alice aux pays des merveilles ». La bibliothèque serait abonnée à une centaine de revues et elle créerait une semaine que l’on appellerait la semaine de la littérature. Chaque mercredi, un conteur viendrait pour les plus jeunes. Enfin, un jardin serait aménagé pour lire dans une atmosphère douce. Avec tous ces détails les personnes du monde entier accourrait pour découvrir cet endroit magique et unique en son genre et peut être qu’au bout de milliards d’années et à force de s’agrandir pour se renouveler, la bibliothèque serait le monde entier.

Cette bibliothèque s’appellerait le World Book Center.

Guillaume B.

Cet article a été publié dans Non classé. Bookmarker le permalien. Les commentaires sont fermés, mais vous pouvez faire un trackback : URL de trackback.