Texte de Gwenaëlle

L’âne et le notaire

Un âne souhaite vendre sa maison et fait appel à une agence notariale pour l’aider.

L’après-midi suivant, le notaire lui rendit visite pour voir l’état du bien. Il entra, serra rapidement la patte de l’âne et commença par regarder l’intérieur du frigidaire : il regardait les yaourts, la viande, les légumes. Il regardait à l’intérieur des placards, les gâteaux, les conserves ; il regardait sous les tapis et griffonnait quelque chose sur un petit papier. L’âne qui était vraiment très intrigué par la situation demanda au notaire :

« Mais que faites-vous ?

- Je fais mon travail », répondit le notaire.

Puis il regarda si les chaises étaient assez confortables, si le canapé était assez profond, si les livres étaient bien rangés, s’il restait du papier toilette, si la poubelle était vidée, si les fleurs n’étaient  pas fanées, si le lit dans la chambre était bien fait, si  les cadres étaient tous bien droits…

L’âne le suivait sans rien dire. Il se demandait si l’homme qu’il avait devant lui n’était pas fou. Après une heure, le notaire repartit.

Deux mois plus tard, la maison était vendue. Au notaire !

Gwenaëlle

Cet article a été publié dans Non classé. Bookmarker le permalien. Les commentaires et les trackbacks sont fermés.