Texte de Kenzo

L’oiseau et l’âne

L’oiseau vient chez l’âne et dit : » Je ne veux plus être postier !

- Et pourquoi donc ?

- Car je dois affronter le vent, la neige, la pluie, et tout ca, c’est chiant ! Surtout quand je dois apporter le courrier à ce petit vieux-là, celui qui bave. Il est chiant : toujours à bégayer, à trembler.

- Mais ce n’est pas le seul, il n’y a pas que lui, il y a d’autres personnes.

- Oui, mais il y en a marre de tous ces gens bizarres.

- Vous pouvez découvrir des gens nouveaux, parler avec eux !

- Oui… bien sûr, mais ce sont toujours les mêmes, des gros, des maigres, des petits et des grands ! Je voudrais m’envoler vers d’autre pays.

- Mais faites-le plutôt que de distribuer le courrier !

- Oui, mais personne ne veut me remplacer, pas même mes enfants.

- Allez-y ! Envolez-vous !

- Vous avez raison, s’écria l’oiseau, je vais partir. »

L’oiseau prit son envol. Au même moment une voiture passe et BOUM. Trop tard ! L’oiseau ne ressemble plus à rien.

L’âne se sentit bizarre, mais, après quelques secondes, il fut heureux : après tout, là où il est maintenant, l’oiseau, il peut découvrir le monde.

Kenzo

Cet article a été publié dans Non classé. Bookmarker le permalien. Les commentaires et les trackbacks sont fermés.